A Propos

 

 

 

 

J’ai suivi des études de psychologie a l’université de Toulouse le Mirail. Pour financer mes études j’ai exercé différentes activités mais la principale à temps plein est celle de serveuse en restauration.

Bien qu’il était difficile à certains moments de concilier les deux emplois du temps je trouve que c’était une bonne expérience. J’ai pu connaître les réalités de la vie d’une entreprise. J’ai eu aussi l’occasion de développer certaines qualités comme la rapidité d’exécution, l’organisation etc… J’aimais avoir une activité de contact demandant des qualités relationnelles ce qui m’a été utile dans la suite de mon parcours. Dés que j’ai obtenu ma licence de psychologie clinique et interculturelle  à l’université de Toulouse Le Mirail je suis venue en Guadeloupe.

En 96 j’ai pu intégrer l’Education Nationale à un poste de conseillère d’orientation psychologue en tant que contractuelle.  A  la fin de la même année j’ai rejoins l’équipe de conseillers en bilans de compétences au sein du Centre inter- institutionnel de Bilans de compétences de la Guadeloupe (CIBC) . J’ai occupé ces deux fonctions pendant 8 ans.

J’ai été amenée à interrompre cette carrière de conseillère d’orientation puis de conseillère en bilans de compétences en 2004.

 

De 2006 à 2007 j’ai exercé la fonction de conseillère en insertion professionnelle au sein d’une association dans le cadre de la réhabilitation urbaine.

J’ai opté ensuite pour la création de ma propre entreprise dans le commerce  jusqu’à aujourd’hui où j’ai décidé de reprendre mon métier de conseillère d’orientation.

J’aime les métiers de contact et j’ai une préférence bien marquée pour les professions de conseil et d’aide. Rien ne me faisais plus plaisir lorsque j’étais conseillère d’orientation et conseillère en bilan de compétences lorsque les élèves, les personnes que j’avais accompagnées trouvaient leur voie et la concrétisaient en parvenant à s’inscrire dans la formation qu’ils avaient choisie.

Mon expérience m’a permis de connaître les rouages de l’orientation scolaires, de l’affectation et de la sélection au sein de l’Education Nationale. Ceci me permettait de mettre en place des stratégies avec les élèves et les personnes que j’accompagnais. J’ai pour objectif à travers ce blog de proposer des  coachings en orientation. J’ai lu dans un journal le témoignage d’un élève qui avait fait un bilan d’orientation et qui n’en n’était pas satisfait car ce bilan d’orientation lui avait appris qu’il avait un profil scientifique ce qu’il savait déjà mais rien de plus.

 

 

Je pense que cet élève n’a pas bénéficié d’un bilan complet car l’objectif d’un bilan est de définir  votre profil en terme de capacités de trait de personnalité, de goûts afin de  vous permettre d’opter pour une voie précise. Un bon bilan en conclusion doit définir avec vous un plan d’action précis. Il est important si votre objectif premier n’est pas réalisable  de prévoir des solutions de rechange. Tous les bilans de compétences que nous réalisions au CIBC aboutissaient un plan d’action réaliste à mettre en oeuvre. Ces bilans étant financés par le Conseil général, la mission locale, ou Pôle emploi on attendait de nous, les conseillers, des indications précises afin  mettre en place.un plan d’action. Je voulais apporter ces précisions qui me semblent importantes A travers ce blog mon objectif est de vous apporter le maximum d’informations sur  les métiers, les formations, les  modes de sélection  et vous proposer des accompagnements à travers des coachings en orientation.

Poster un Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de